Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

L'Angélys

Le 18 juillet 2013, 11:24 dans Bonnes adresses 0

L'été est là ! Enfin ! (Mais pour combien de temps, ça c'est une autre histoire !) Et donc, c'est le moment de déguster de bonnes glaces ! Je m'en vais vous parler du Maître Artisan Glacier L'Angélys et de ses glaces fabriquées artisalement, sans conservateurs, sans colorants et sans gluten ! Car grâce au challenge proposé par la boutique TAJ Paris (dont je vous avais parlé dans ce billet : http://louisegoingout.fr/du-cote-de-lopera-balade-et-bonnes-adresses-parisiennes/), j'ai été invitée en compagnie des blogueuses de Oh My Robes et de Madame Lia-Ju à visiter la petite usine de Charente-Maritime, qui compte moins de 30 employés et qui conserve une bonne part de travail manuel ! Et nous avons été (fort bien) accueillies par le maître glacier en personne, Denis Lavaud ! Ce fut une belle découverte : nous avons vu de visu (et humé !) l'élaboration des produits et nous les avons bien évidemment goûtés ! 

L'usine reçoit environ 250 matières premières. Parmi celles-ci se trouvent la vanille bourbon de Madagascar ou encore du chocolat Michel Cluizel. Et dans la mesure du possible, les matières premières communes viennent de la région alentour.

L'usine élabore ses propres recettes de glaces, de sorbets et de desserts glacés. Les raisins macèrent pendant huit jours dans du rhum, tout comme les fruits confits de la plombière, qui macèrent eux dans du kirsh.

Les gousses de vanille sont infusées sur place. Et je peux vous dire que ça sentait sacrément bon dans le laboratoire !

De grandes cuves accueillent les préparations sous forme liquide en attendant la transformation. Chocolat et chicorée étaient déjà délicieux sous cette forme !

Et donc, pour qu'une glace devienne une glace, de l'air est envoyé dans le mélange liquide qui est en même temps refroidi. Les glaces et les sorbets prennent leur texture onctueuse et sont alors prêtes à être mises en boîte !

Voilà pour la visite ! Place à la dégustation maintenant ! Nous avons eu la chance de goûter à des parfums inédits et insolites, à la production limitée, et qui sont parfois vendus aux restaurants : mojito, yuzu, wazabi, foie-gras, vanille truffée, goyavier... Nous avons aussi goûté à des parfums plus classiques (et plus doux !), commercialisés chez Carrefour, Franprix et Monoprix : vanille au salidou, mangue-framboise, faisselle...

Je ne peux que vous recommander ces glaces ! Elles sont onctueuses et savoureuses, naturelles et artisanales. Vous les trouverez donc sous la marque L'Angélys et aussi, sous la marque Denis Lavaud (un peu plus haut de gamme). Régalez-vous !

Plus d'infoshttp://www.langelys.com/

Perdeuse compulsive

Le 21 juin 2013, 11:15 dans Humeurs 0

Perdeuse, oui ce mot existe. J'ai regardé dans les wiktionnaires de google d'abord ! A la différence de la perdante qui perd quelque chose d'abstrait, la perdeuse est celle qui perd ses objets, des petites choses bien concrètes (et aimées !).

Parce que là est mon lot quotidien. Je perd tout. Mon grand-père me disait d'ailleurs que si je n'avais pas la tête bien accrochée, je la perdrais aussi  !

Exemples :

Impossible de remettre la main sur le headband que j'aimais tant. Il faut dire que je l'ai trimballé de sac en sac, il a du s'envoler ! Même combat pour les noeuds à cheveux qui fondent comme neige au soleil. Bien sûr il y a mon chat qui s'occupe de les "ranger", mais quand même ! Il m'arrive aussi de perdre mes produits de beauté. Je les emmène au boulot, je les disperse et hop le mascara et le crayon à yeux : disparus !

En fait, j'ai déjà perdu : des bijoux (je ne me remettrai jamais de la perte de mon bracelet offert pour mes 20 ans), une montre (j'ai eu beau la chercher...), des livres de bibliothèque (alors qu'ils ne sont pas sortis de chez moi !). Et j'en passe...

Voilà une de mes frustrations journalières. Mais je me suis finalement résignée à être une perdeuse compulsive. J'en arrive même à imaginer qu'il y a un petit lutin qui passe derrière moi pour récolter tout ce que je sème !

Ceci dit, parfois j'ai de bonnes surprises : hier, au boulot, j'ai retrouvé une chaussette derrière mon bureau ! Pfiou, quelle aventure !

De passage à Nancy

Le 29 mai 2013, 17:23 dans Voyage 6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De passage à Nancy, pour deux jours de formation, j'ai eu un peu de temps libre pour visiter la ville en touriste. Sous la pluie et avec le soleil ! Voici, brièvement (et en photos), ce que j'en retiens :

La place Stanislas, majestueuse, qui est encore plus solennelle sous la pluie ou au crépuscule, quand personne ne l'arpente. Le joyaux de la ville !

La Ville Vieille Léopold, très agréable pour s'y promener et découvrir une architecture typique.

La rue des Ecuries, bien cachée derrière les habitations de la place de la Carrière et située en contrebas du parc de la Pépinière.

Le parc de la Pépinière, avec ses grands arbres et son kiosque sous lesquels s'abriter.

Le Grand Café Foy, pour se réfugier dans un beau décor, lorsque c'est l'hiver dehors !

La terrasse de l'Ecrin, pour s'y prélasser en buvant un délicieux smoothie et admirer la place Stanislas.

Finalement, je suis un peu nostalgique de ces moments passés à sillonner les rues et places de la ville. J'ai aimé découvrir Nancy et surtout, j'y ai pris le temps de vivre, de flâner, de me poser (pauser ?). Et ça, ça fait un bien fou !

 

Voir la suite ≫